Com Ci Com Ca en pleine ascension sur le marché du multimédia ludo-éducatif

Mercredi 22 Avril 2015

Nouveaux clients, nouvelles recrues, nouveaux projets, chiffre d’affaires en hausse : l’agence web ludo-pédagogique COM CI COM CA continue d’étendre son leadership dans le domaine de la communication multimédia, ludique et animée. Elle se développe et fait évoluer ses effectifs et son offre afin d’anticiper les attentes du marché et de ses clients.


Paris, 22 avril 2015


Créée en 2003, l’agence web COM CI COM CA (www.comcicomca.com) ne cesse de croître et d’affirmer son expertise. Partie du constat que la montée en puissance du numérique favoriserait l’émergence de nouveaux outils pédagogiques, elle crée des concepts digitaux attractifs, didactiques et toujours plus innovants, selon une approche structurée autour de 3 mots clés : CORPO, LUDO et PEDAGO.

Un challenger devenu leader sur un marché en pleine croissance
L’approche des métiers de la formation, de la communication et de l’éducation a été bouleversée par l’omniprésence du numérique. Il est aujourd’hui possible d’apprendre, d’informer et d’échanger en utilisant de nouveaux outils pédagogiques : sites web, applications pour tablettes et smartphones, scénarios interactifs, films d’animation 3D, e-learning, etc. Les entreprises soucieuses de mieux communiquer auprès de leurs publics l’ont bien compris et favorisent de plus en plus l’information par l’image, privilégiant ainsi l’interaction et l’expérience.
Experte de cette communication éducative numérique, COM CI COM CA connait une croissance maîtrisée et régulière de son chiffre d’affaire depuis 12 ans : +20% ces 3 dernières années. Cette progression s’explique tout d’abord par la satisfaction de ses clients historiques (EDF, La Fédération Bancaire Française, La Plateforme de la Filière Automobile), mais aussi par sa capacité à « toujours se remettre en question, même après les plus grandes réussites. A chaque fois, nous mettons de côté le projet précédent pour trouver de nouveaux arguments et idées afin de gagner le suivant. », comme le souligne Laurence Serehen Amiel, Fondatrice et Directrice Générale de COM CI COM CA.


Des offres numériques inédites et en constante évolution

Le savoir-faire de l’agence tient en grande partie à la richesse de ses offres qui reposent sur une communication visuelle, ludique et animée dans le but de favoriser la mémorisation de l’information et de donner envie de s’y plonger et de s’y balader. Quel que soit le domaine d’activité, l’agence conçoit et développe des supports multimédia sur-mesure, innovants et fonctionnels (sites internet, guides, films 3D, Quizz, etc.) qui s’appuient sur des approches nouvelles et de qualité de l’ensemble des composantes du support : interface, fonctionnalités, ergonomie, graphisme, animations, interactivité, etc.
Laurence Serehen Amiel continue : « Au bout du chemin, nous avons une volonté de proposer une réalisation nouvelle par rapport à l'existant chez le client, et en rupture de ce qui se fait habituellement sur la toile. Nous cherchons à créer l’étonnement, en capitalisant sur des concepts créatifs ludiques et pédagogiques à la fois, toujours au service du message du client. »

Une demande toujours plus forte

Ses modules innovants, une trentaine produits par an, séduisent de plus en plus de structures. Depuis 2014, COM CI COM CA a ainsi conclu 9 nouvelles signatures clients : Airemploi, BNP Paribas leasing solutions, Cofely services, Dalkia, La Banque Postale, la FIEV, la SIA, Total et Véolia. Pour répondre à ces projets, et à une demande en augmentation, l’agence revoit ses effectifs et accueillera prochainement un directeur commercial et un nouveau développeur.
« COM CI COM CA est un réseau de compétences, d’idées et de professionnels motivés. Nos clients nous sollicitent par bouche à oreille, vérifient par eux-mêmes la qualité de nos prestations, et restent par satisfaction. Ils nous confient de beaux projets, que nous affinons avec nos connaissances et notre sensibilité. Par ailleurs, de nouveaux formats sont en cours de développement et verront bientôt le jour. », conclut Laurence Serehen Amiel.